Savez-vous ce qui me manque le plus depuis cette pandémie ? C’est de pouvoir sourire aux gens que je croise et de voir leur visage s’illuminer en me répondant. Oui, car rire et sourire, ça aussi c’est contagieux…

Sourire est probablement l’une des plus belles capacité du cerveau humain. Lorsque l’on naît, on ne sourit pas. Ce n’est que du 30e au 45e jour de sa vie que le nouveau-né commence à utiliser ses muscles zygomatiques et nous gratifie de ce magnifique cadeau. Le nouveau-né sourit en réponse à l’interaction que la mère va générer, c’est le principe même de l’attachement. Je vous raconte tout ça pour en venir à vous dire que sourire est à mon sens essentiel à notre santé physique et mentale. On en a besoin, usons et abusons-en ! 

Sourire, c’est comme un virus; ça a besoin d’interaction pour se propager et même si parfois vous riez et souriez seul(e), il y a probablement bien du monde dans votre pièce de théâtre intérieure. Consommés à grande dose, le rire et les sourires sont de redoutables dédramatisants. Sourire est une nourriture affective et un vrai lien social. Cette communication non-verbale ouvre la porte à l’autre qui nous répond en nous ouvrant la sienne et alors un climat de confiance s’installe. Sourire permet aussi de transformer une énergie lourde en une fraction de seconde, d’apaiser les tensions et d’aborder une situation tendue avec plus de douceur. 

Happy face on Protective white face mask on pink background.

C’est si facile de sourire. C’est gratuit, ça fait plaisir et ça fait du bien !

Force est de constater que depuis les derniers mois, la situation actuelle a réduit le nombre de sourires que l’on donne et que l’on reçoit. Au risque de passer pour une excentrique, j’ai envie de vous proposer d’aborder votre prochaine journée en vous souriant à vous-même devant votre miroir. Vous ne soupçonnez pas l’impact que cela pourra avoir dans votre journée. Et aussi, sourions à pleines dents sous nos masques, joignons nos mains ensembles et inclinons-nous devant la personne en face de soi comme le font si élégamment certaines cultures orientales, c’est tellement joli et tout plein de douceur et de sollicitude. 

Plus que jamais nous avons besoin du contact humain. Nous avons besoin de chaleur humaine et du contact vrai. Ne laissons pas nos masques prendre toute la place et utilisons nos yeux et notre corps tout entier pour dire à l’autre : « Je suis là , on est dans la même galère toi et moi, on va s’en sortir, ensemble. » 

Bonne santé et bons sourires ! 

Votre naturopathe Jacinthe